Ecrire en markdown ; faire écrire en Markdown

Suite des échanges à Ecritech avec certains d’entre vous.

J’utilise de plus en plus le Markdown dans ma pratique personnelle et professionnelle. Loin d’être un expert, je voulais partager avec vous quelques ressources et amorcer une réflexion sur la pertinence de l’enseignement de la syntaxe Markdown à nos élèves.

Qu’est-ce le Markdown ?

En gros, c’est un balisage simplifié d’un document. On indique des petits signes devant telle ou telle ligne pour dire au logiciel qu’on a ici un titre, là un élément d’une liste, etc. Un peu comme du HTML, mais en beaucoup plus simple.

A quoi ça sert ?

Par exemple à écrire cet article…

Plus sérieusement, ça sert à dissocier la forme du fond pour ne se concentrer que sur ce qu’on écrit.

De plus, la puissance du Markdown repose dans la possibilité d’exporter facilement ce qui est écrit en plusieurs formats (HTML, PDF…)

La page de Wikipédia [Markdown] explique cela très bien !

Comment écrire en Markdown ?

On a besoin :

  • d’un éditeur de texte.
    Il en existe en ligne de très bons comme Stackedit. J’utilise personnellement un logiciel installé sur ma machine : Ghostwriter. Sur mac, il existe aussi  plusieurs éditeurs markdown comme macdown (gratuit) et surtout Ulysses (payant mais très puissant et utilisable sous Ios).
  • de connaître la syntaxe. Elle n’est pas compliquée. L’essentiel était déjà sur la page Wikipédia. Il y a un openclassroom bien fait à ce sujet.

« J’ai écrit en Markdown un document, qu’est-ce que j’en fait ? »

Il faut l’exporter dans le ou les formats souhaités.

Exporter un document écrit en Markdown ?

Les choses peuvent être ici un peu plus compliquées suivant l’éditeur utilisé. Je ne vais pas rentrer dans les détails. N’hésitez pas à m’en demander dans les commentaires.

L’export le plus simple et le plus commun est en HTML. Mais il y a possible d’exporter en de très nombreux formats (.docx, .pdf, .odt, .epub…)

Personnellement, j’utilise Pandoc. Ce n’est pas le logiciel le plus amical du monde…
Pour m’y initier, j’ai :

Faire écrire les élèves en Markdown ?

Je pense qu’il s’agit réellement d’une piste à explorer.

Le langage est simple, il permet de se concentrer sur le contenu, il sert d’introduction au balisage des textes…

Je ne l’ai jamais fait, mais je pense que je tenterai quelque chose… L’année prochaine.

1 réponse

  1. Xavier dit :

    J’ai rajouté dans l’article deux liens vers des applications markdown pour mac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils